Edition 1989

Pour la deuxième édition des expositions, le jury de Môtiers 89 est présidé par Pierre Keller, membre de la Commission fédérale des beaux-arts. Grâce à la collaboration étroite de ce spécialiste de l’art contemporain, au carnet d’adresses impressionnant, une nouvelle conception des expositions de plein air émerge. Des œuvres créées sur place, des grands noms de l’art suisse et international, des affiches signées de « stars », une sélection rigoureuse des artistes sont les mots d’ordre du nouveau concept. Un concept qui restera le même jusqu’à aujourd’hui.

Grâce à Pierre Keller, nous faisons la connaissance de Jean Tinguely, Daniel Spoerri, John Armleder, Olivier Mosset, Sylvie Fleury, Niki de Saint Phalle, …

Tinguely crée une œuvre pour la salle des Mascarons et nous offre cette superbe affiche.

Les frontières entre le sculpteur, le peintre, l'architecte, voire le paysagiste, ne sont plus aussi nettement marquées.

"Môtiers 89" reflète ces tendances. L'artiste travaille pour un lieu précis du parcours, intégrant son œuvre à la nature ou au contraire s'y opposant, selon son goût, son style et la vision qu'il a du village ou du circuit. De manière unanime, les artistes qui sont venus arpenter les lieux et réserver un emplacement ont été émerveillés par les possibilités offertes, la beauté du paysage, le poids de l'histoire et des traditions ainsi que par l'enthousiasme de la population môtisane qui avait déjà participé activement à "Môtiers 85".

Pierre-André Delachaux : "Introduction", in Môtiers 1989, éditions d'En Haut, La Chaux-de-Fonds, 1989, p.11